Amis cyclotouristes et backpackers, comme on le sait bien, rien de tel que le terrain pour apprendre plein de choses !

On a donc décidé de partager avec vous nos trucs et astuces qui nous ont bien rendu service au quotidien afin qu'ils vous servent à vous aussi en retour.

Les applications utiles (voire indispensables !)


Au fur et à mesure que l'on avance dans le voyage notre panel d'appli s'agrandit, et on ne vous parle pas de CandyCrush mais bien d'applications utiles pour les cyclotouristes et backpackers pour certaines !

MAPS.ME - Une carte consultable hors ligne. Il suffit de télécharger la carte des prochaines régions où vous passez quand vous avez du Wifi et vous pouvez les consulter tout le temps. Vous trouverez sur les cartes les supermarchés, hotels, banques, magasins de réparation vélo et j'en passe...Maps.me vous calcul en plus les itinéraires et vous mets le dénivelé et la courbe de ce qui vous attends !

ioverlander - Application communautaire (consultable hors ligne), disponible sur iOS et Android, qui  permet de géolocaliser un certain nombre de points d’intérêts en rapport avec le roadtrip. Entre autres les lieux où dormir (campings, terrains aménagés, auberges et surtout spots de camping sauvage testés par les autres roadtrippers !), où manger, points de réparation, etc...avec a chaque fois les prix et les commentaires de ceux qui ont testé.

Fizzer - Application pour envoyer vos propres photos en carte postale. Il suffit de sélectionner sa ou ses photos, écrire son message et en quelques clics votre carte est envoyée par La Poste aux destinataires de votre choix (dans le monde entier !). www.fizzer.fr

Google Translate - C'est pas le meilleur des traducteurs mais il est disponible hors ligne et ça...ça sauve bien !! Il suffit de télécharger la langue dont vous avez besoin et en cas de galère Google vous aidera !

Warmshower - C'est le couchsurfing des cyclistes. Il vous permet de trouver des locaux qui vous accueillent chez eux et en prime pourront vous donner des petits conseils sur les routes de leur pays à vélo (c'est souvent des cyclistes !).

Windy - Cette application vous donne toutes les infos dont vous avez besoin : sens et force du vent, pluie, températures, etc... 

Trucs et astuces pour le vélo


La petite ficelle qui va vous faciliter la vie

Attachez une ficelle à la potence de votre selle, faites une boucle au bout en ajustant la longueur de manière à ce que vous puissiez l'attacher à votre guidon (côté opposé de la béquille) et qu'elle le tienne droit.

3 avantages :

1) Votre vélo ne tombe plus dès que vous tournez le dos.

2) Ça évite les pressions sur votre béquille (quand le vélo bouge) qui sont à l'origine de beaucoup de casses.

3) C'est classe sur les photos d'avoir un vélo bien droit ! ;)

Merci à Horacio à Jesus Maria (Argentine) qui nous a fait passer son truc et astuce appris d'un cycliste thaïlandais. On fait passer à notre tour !

PHOTO A VENIR

Limiter l'usure de vos patins de freins

Dans les longues descentes on a tendance à garder les mains sur les freins (en tout cas Coco avait cette tendance) ce qui chauffe la gomme avec les frictions sur la jante et les usent très vite.

Pour éviter ça, préférez un freinage par à-coups qui va éviter de chauffer.

L'essence pour laver vos vélos (si si !)

En voyage, l'idéal pour garder longtemps votre vélo est de nettoyer les dérailleurs, freins, cassettes, chaines et roulements, une fois par semaine (ou plus selon les terrains que vous traversez !). Pour ça, rien de tel que l'essence !

Matériel nécessaire :

1 pinceau

1 petit récipient

De l'essence

De l'huile pour graisser

Procédure à suivre :

Mettez un peu d'essence dans le récipient, prenez votre pinceau et prenez vous pour Picasso en badigeonnant généreusement toutes les parties de votre vélo citées plus haut. Laissez au moins 30mn (ou plus). Mettez ensuite un peu d'huile sur la chaîne en haut et en bas et faites tourner pour étaler...ET VOILA UN VÉLO TOUT PROPRE !!

Merci au responsable du magasin de vélo calle Libertad à Chilecito pour cette astuce !

PHOTOS A VENIR

Les clochettes qui vous permettent de dormir sur vos 2 oreilles

Chacun a sa technique pour s'assurer que son vélo ne disparaisse pas pendant la nuit : l'attacher à la tente avec une ficelle, prendre une tente assez grande pour le rentrer dans l'abside...Nous on a opté pour la clochette. Chaque soir on la pose sur le vélo, si ils bougent on ne risque pas de faire les sourds d'oreille !

PHOTO A VENIR

Un vieux pantalon de K-Way pour rester au sec et à l’abri du vent

La vie de cyclistes réservent quelques journées mouillées et venteuses ! Si vous avez des bons gants chauds et imperméables c'est un plus. Si non, un vieux pantalon de K-Way fera aussi votre bonheur. Couper le bas des jambes et enfilez les de chaque côté de votre guidon (désolés amis cyclistes qui ont un guidon papillon, ce truc et astuce n'est pas pour vous !) pour faire une protection de main comme sur les scooters ! 

Merci à Cyrilsansfeunilieu pour cette petite astuce !

PHOTO A VENIR

Les trucs et astuces cuisine


En vélo les possibilités de cuisine sont assez limitées (ne pas prendre trop de poids, pas trop de temps,...). Mais en même temps, après une grosse journée de vélo une bonne nourriture c'est essentiel. Si vous pédalez dans les pays où le repas ne coûte pas 1€ ou que vous êtes au milieu de nulle part, voici nos petites astuces !

Sachet de soupe + riz = 2 repas au top !

Faites chauffer de l'eau, mettez du riz (ou autre céréale) puis 1 sachet de soupe, de préférence comportant lui aussi des pâtes ou du riz (selon le temps de cuisson nécessaire). Quand le riz (ou autre) est cuit, versez l'eau chaude dans des verres pour une bonne petite soupe en entrée, conservez le riz au chaud puis mangez le avec les agréments que vous souhaitez. Une entrée + 1 plat en toute facilité !

Pour prolonger le plaisir, on se fait toujours 250g de riz pour avoir de quoi manger le soir et le lendemain midi en salade froide. Et hop, le tour est joué !

Assaisonner vos plats tout en limitant le gaspillage alimentaire !

Dans notre vie quotidienne on a tendance à vider l'eau des olives, du maïs, petits pois ou autre avant de les consommer. Dans votre vie de cyclistes...changez vos habitudes ! Ces eaux sont en faite de très bonnes manières d'assaisonner vos plats sans rien acheter ni transporter de plus...que demande le peuple !

Les Chapati : des petits pains maison, simple et délicieux (merci les indiens ;D )

Selon les endroits où l'on pédale, le pain peut venir à manquer. Si vous aimez avoir votre petit pain pour le petit déjeuner ou autres repas...faites le vous même ! Les Chapati sont des pains indiens qui demandent très peu d'ingrédient et se cuisent à la poêle (et donc sur le réchaud !).

Ingrédients pour la pâte :

150g de farine

1 grosse pincée de sel

1 petite pincée de sucre

Eau (environ 15cl...mais on le fait toujours au pif)

Comment faire ?

Dans une popote, mélangez farine, sel et sucre. Puis ajoutez l'eau petit à petit et malaxez bien jusqu'à obtenir une boule bien lisse et qui ne colle plus. Séparez en 6 ou 7 petites boules (malaxez les bien encore pour avoir une pâte bien homogène). Sur votre planche à découper étalez de la farine, roulez chaque boule dedans et l'étaler avec un cylindre (un verre, un tupperware long, une bouteille ou autre qui ressemble à un rouleau à pâtisserie) pour obtenir des petites galettes de 2-3mm d'épaisseur. Faites chauffer une poêle et faites cuire les petits pains dessus tout simplement !

Vous pouvez aussi faire des Chapati aromatisés selon vos envies, il suffit d'ajouter dans la pâte ce qui vous fait plaisir. On a testé : Oignons/origan (délicieux!), chocolat (pour le petit dej), Cacahuète/merken (nickel pour l'apéro), tomates/olives.

A votre imagination !!