Uruguay


2 semaines en Uruguay. La mise en jambes

(20 au 31 mars 2017)

En seulement 1h de temps nous passons de Buenos Aires à Colonia en Uruguay…c’est parti pour le vélo ! La moitié sud de l’Uruguay que nous faisons est parfaite pour une mise en jambe, c’est relativement plat et les chemins sont plutôt bien praticables. Ce pays n’a pas été d’un grand dépaysement pour nous, des paysages assez similaires à la France, une culture plutôt occidentale et des prix proches de la France (hélas pour nous !). On note quand même comme caractéristique particulière une certaine tendance à laisser les infrastructures se délabrer (et la légalité de la Marijuana qui du coup pousse trankilou dans les jardins !).

 

On a aimé le romantisme « à l’Uruguayenne »…on a croisé de nombreux couples en tête à tête en bord d’autoroute, sur les port industriels, sur les trottoirs face à la route, dans les voitures sur le parking…ça ne vaut pas le romantisme « à la Française » ;)

 

On retiendra aussi de ce pays leur forte consommation de maté. Du matin au soir les Uruguayens ont leur cup de maté et leur thermos…au boulot, au volant, en marchant dans la rue avec le thermos sous le bras, en faisant les courses…c’est hallucinant ! On a même croisé un panneau dans une station service « maté interdit »…seul endroit sur terre !

 

Autre particularité notable est le sens des bancs…eh oui on ne pensais pas noter ça, mais en Uruguay, tous les bancs publiques sont dirigés…côté route ! Quelque soit le paysage somptueux qu’il y a (grand parc, bord de fleuve,…), les bancs regardent la route. Comme nous explique un local « la gente mira la gente » (les gens regardent les gens).

 

Les chiens sont très présents en Uruguay…à se demander si il n’y en a pas plus que d’habitants. Il n’est pas rare de croiser des familles avec 4 chiens voir plus !

 

Pour ce qui est de l’alimentation, la nourriture Uruguayenne est assez basique, leur plats principaux sont les empanadas, les sandwichs Milanesa (une escalope Milanese poulet, bœuf ou poisson avec salade et tomate), les hamburgers et les pizzas…autant vous dire que ce n’est pas là qu’on a collecté des recettes santé ! On a tout de même dégusté de délicieuses empanadas de poisson maison offertes par nos voisins de camping.

 

Même si ce pays ne nous a pas éblouis par ces paysages (tous ses fleuves sont d’ailleurs marrons, ce qui n’aide pas à rendre la vue sympa !), ni sa nourriture on retiendra au dessus de tout la gentillesse hallucinante de ses habitants (amis Parisiens, on peut en prendre de la graine !) et bien que leur bière se rapproche plus de la Quezac que de la Leffe leur vin vaut le détour (palme d’or pour le cépage Tannat !)…on ne nous a pas menti !